Comment soigner l’anxiété de séparation chez le chien ?

Le meilleur ami de l’homme a parfois bien du mal à vivre sans la présence constante de son maître adoré. L’anxiété de séparation du chien est en effet un phénomène bien réel qui fait souffrir les chiens et cause également bien souvent des problèmes avec l’entourage et le voisinage de son propriétaire, car les chiens ont tendance à montrer leur manque affectif par d’incessants aboiements voire des hurlements.

Soigner l’anxiété de séparation chez le chien

  • Créer une relation plus équilibrée avec votre chien

La principale cause de l’anxiété de séparation chez le chien est le lien trop étroit qui existe entre lui et son maître qu’il a tendance à considérer un peu comme sa raison de vivre. Un chien peut en effet devenir rapidement possessif avec son maître si celui-ci lui permet de tout faire et s’en occupe dès que le chien le lui demande. Pour soigner l’anxiété de séparation de votre chien, la première chose à faire est alors de rééquilibrer vos rapports avec lui en adoptant une certaine indifférence lorsque vous quittez votre maison. Cette étape peut paraître difficile, mais elle est essentielle afin de diminuer les sentiments de frustration, de peur et de perte que ressent votre chien à chacun de vos départs. Lorsque vous êtes sur le point de quitter votre maison, au lieu de parler à votre chien et de le caresser afin de l’avertir de votre départ, vous pouvez alors l’ignorer et lui donner une série de commandements tels que « assis » ou « couché » s’il commence à présenter des signes d’anxiété à cause de votre départ. De même, lorsque vous rentrez chez vous, vous devez entrer et demeurer très neutre et même l’ignorer quelques minutes avant de lui montrer des signes d’affection pour qu’il ne cherche plus à vous attendre constamment.

  • Lui créer un endroit bien à lui dans la maison

Afin que votre chien ne se sente pas seul et perdu lorsque vous quittez la maison, il est important qu’il ait un endroit bien à lui qui lui permette de se sentir en sécurité lors de votre départ et qui soit le lieu où il aime être plus que tous les autres au quotidien. En effet, de nombreux chiens aiment par-dessus tout être au plus proche de leurs maîtres lorsqu’ils sont présents alors qu’ils devraient aussi aimer être dans leur niche ou dans leur panier. Il faut alors habituer votre compagnon à rester seul dans son chez-lui à l’intérieur de votre chez-vous. Pour cela, donnez-lui le droit de dormir seulement dans son panier la nuit. S’il a premièrement l’impression que vous lui imposez un lieu d’isolement, il prendra ensuite l’habitude d’y aller de lui-même pour qu’enfin cet endroit devient son refuge favori, sûr et confortable. Pour faciliter ce changement, aménagez cet endroit pour qu’il s’y sente bien et n’hésitez pas à vous installer un fauteuil à côté sur lequel vous passerez quelques moments pour qu’il comprenne rapidement que ce n’est pas vraiment un lieu d’isolement.

  • Faire appel aux services d’un comportementaliste canin

Pour de nombreux maîtres et maîtresses, il est très difficile de suivre les choses à faire et à ne pas faire pour créer une relation plus saine avec leur chien. Dans ce cas, il peut être utile de consulter un comportementaliste canin qui va pouvoir vous aider à appliquer certaines règles pour arriver à rééquilibrer votre relation avec votre chien. En effet, certaines activités, certaines façons de jouer avec votre chien ou encore certains gestes permettent de modifier sa perception de votre relation, de réduire sa dépendance à vous tout en préservant les liens qui vous unissent. Pour certains chiens, l’anxiété de séparation avec leurs maîtres peut notamment être soignée par l’arrivée d’un nouveau compagnon tel qu’une peluche ou encore un autre animal de compagnie. Pour d’autres, il faut combler le vide et les moments de solitude par des jouets ou encore par le réconfortant son d’une radio ou d’une télévision. Pour savoir ce qui peut le mieux fonctionner pour votre chien, consultez alors un comportementaliste canin.

Les commentaires sont fermés.