Quelles sont les plantes toxiques pour chat à éviter ?

On a tendance à oublier que les chats, bien que domestiqués, sont d’abord et avant tout des félins. De par leur nature curieuse et sauvage, nos boules de poil qu’on affectionne tant adorent grimper, explorer et partir à la découverte du moindre recoin de nos intérieurs. Les plantes ne sont bien sûr pas à l’abri de ces explorations. Au-delà du souci de voir ses plantes vertes abîmées, c’est surtout leur toxicité qui peut être inquiétante.

En effet, certaines plantes toxiques pour les chats se trouvent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison. En les mâchant, ou simplement en s’y frottant, les chats peuvent développer des réactions cutanées, ou encore des inflammations au niveau de leurs bouches ou leurs estomacs. Il est donc important de savoir identifier les plantes qui pourraient empoisonner les chats afin de les éviter chez soi et d’être vigilants si on déplace son chat chez quelqu’un d’autre. Il existe environ 700 espèces de plantes toxiques pour les chats, parmi elles, certaines sont très répandues dans nos maisons, en voici une sélection.

1. Toutes les variétés de lys

Certainement une des plantes non exotiques les plus toxiques pour les chats, le lys peut causer des vomissements et une léthargie complète dans l’heure qui suit l’ingestion. Il suffit d’un morceau de feuille ou du pollen pour rendre un chat malade. Et si l’empoisonnement n’est pas traité, le lys peut être fatal car il attaque les reins assez rapidement.

2. Les colchiques d’automne

Ces jolies fleurs colorées peuvent causer des sensations de brûlure, des vomissements, de la diarrhée, des problèmes rénaux ou encore des problèmes cardiaques comme des crises ou arythmies. Un doute sur la consommation de cette plante nécessite une visite d’urgence chez le vétérinaire.

3. Le dragonnier

Cette plante de choix pour l’intérieur se décline en une cinquantaine de variétés. Cependant, une bouchée des feuilles longilignes de la belle plante suffit à provoquer des réactions telles que la perte d’appétit et des vomissements, potentiellement de sang. Les effets ne sont pas fatals et disparaissent généralement dans les 24 heures. Attention aux symptômes persistants!

4. Les plantes riches en acide oxalique

L’acide oxalique est présent dans de nombreuses plantes qui existent dans nos maisons comme les philodendrons, les épinards, les agaves, les feuilles de thé, et d’autres. Une fois  cette substance ingérée, les chats voient leurs bouches et gencives enfler, commencent à baver et à vomir. Dans ces cas précis, il faut avoir recours à des formes de calcium comme le lait, la crème glacée ou le yogourt.

5. Les tulipes

Bien qu’elles ne soient pas fatales, les tulipes peuvent causer des irritations orales, des bavements et des nausées. On conseille aussi de consulter son vétérinaire si on suspecte son chat d’en avoir mangé.

6. Les narcissus

Ici encore, la consommation d’une infime portion peut causer vomissements, diarrhée, douleurs abdominales, convulsions et chute de tension. La consultation d’un professionnel est nécessaire immédiatement.

Amaryllis, chrysanthèmes, rhododendrons, azalées, thym, kalanchoe… Nombreuses sont les plantes qui peuvent causer des problèmes de santé à votre chat relativement graves. Il est donc important de se renseigner avant d’acheter de nouvelles plantes, mais aussi de surveiller tous symptômes qui vous semblent suspects. Comme les plantes toxiques agissent comme des irritants dans le système gastrique de nos petits félins, on gardera un oeil sur les irritations et rougeurs autour de la bouche. Selon l’organe touché par l’empoisonnement, on surveillera également les symptômes suivants: difficultés à respirer ou avaler, vomissements, diarrhées, rythme cardiaque irrégulier, déshydratation.

En cas de doute, il est toujours conseillé de consulter un vétérinaire. On peut prendre le soin de nettoyer le chat avec de l’eau tiède et un savon non irritant pour le soulager avant.

Les commentaires sont fermés.