Phobie des chiens chez les enfants : quoi faire pour l’éviter ?

Chez l’enfant, la phobie des chiens est une réaction courante qui peut paraître normale dans le cas d’un très jeune enfant de moins de 6-7 ans. Cependant, au-delà de cet âge et en considérant que l’enfant a l’occasion de fréquenter des chiens, il vaut mieux faire en sorte que la phobie ne se développe pas et ne perdure pas à l’âge adulte.

Éviter la phobie des chiens

Si vous souhaitez adopter un chien ou que vous constatez que votre enfant montre beaucoup de signes d’anxiété lorsqu’il croise des chiens dans la rue, mais aussi chez vos amis, il est alors utile d’agir, pour l’aider à combattre sa phobie.

  • Dialoguer avec votre enfant sur sa phobie : Certains comportements qu’adoptent les chiens comme le fait d’aboyer, de sauter ou encore de lécher les hommes peuvent sembler étranges à un enfant qui ne connaît pas encore bien cet animal. De ce fait, la peur est une façon pour lui de se protéger, mais aussi de vous protéger d’un potentiel danger. Il faut alors que vous preniez le temps de lui expliquer les particularités du chien de façon ludique. Il faut alors lui expliquer qu’on ne perturbe pas un chien quand il mange, qu’on ne doit jamais lui tirer la queue, qu’on ne doit jamais le frapper ou le brusquer, que l’on ne doit pas courir et s’enfuir devant lui sans raison et que l’on doit toujours demander l’avis de son propriétaire avant de le caresser. Vous pouvez également essayer de savoir si votre enfant n’a pas vécu un traumatisme comme une morsure dont vous n’auriez pas été témoin.
  • Montrer l’exemple à votre enfant : Lorsque vous avez l’occasion de croiser des chiens, montrez à votre enfant qu’il ne faut pas s’approcher trop rapidement des chiens inconnus, mais qu’un chien qui vous connaît acceptera gentiment de jouer et de se faire caresser sans montrer d’agressivité. Pour cela, ne forcez jamais votre enfant à toucher un chien, mais multipliez les occasions de jouer avec plusieurs chiens que vous connaissez. À force de vous voir le faire, les craintes de votre enfant pourraient disparaître.
  • Montrer des images positives des chiens : Si votre enfant a peur de la taille, de la gueule et des dents des chiens, il s’est certainement fait une image de bête féroce des chiens. Dans ce cas, il est possible de modifier sa perception en lui montrant des images positives des chiens. Vous pouvez alors lui montrer des photos de vous, enfant avec votre ancien meilleur compagnon, mais aussi lui montrer des films, des documentaires animaliers ou des dessins animés où le chien est présenté de manière positive comme étant le meilleur ami de l’homme.
  • Arriver progressivement à jouer avec un chien : Une fois les autres étapes réalisées, il est possible d’aller à la rencontre d’un chien avec votre enfant. Pour cela, vous devez faire les choses progressivement afin de ne pas brusquer votre enfant. Vous pouvez alors essayer d’approcher un chien avec lui en commençant par exemple à jouer avec lui à l’aide d’un jouet, car cela sera certainement plus facile pour lui que de le toucher directement. Pour ce faire, choisissez de préférence un chien adulte et même âgé qui ne va pas directement lui sauter dessus à cause de son excitation face au jeu. En effet, même si les chiots sont plus petits et donc plus mignons, ils ont fortement tendance à ne pas se contrôler face à un jouet. Commencez alors par le faire jouer avec un chien sociable, pacifique et tranquille qui a vu bien d’autres jouets et enfants passer !

Si malgré ses différentes façons de lui faire connaître et rencontrer des chiens, votre enfant n’arrive pas à surmonter sa phobie, vous pouvez faire appel à un spécialiste du comportement canin qui pourra vous aider à trouver d’autres solutions.

Les commentaires sont fermés.