Maladie de peau chez le chien : symptômes et traitements

Vous avez remarqué que votre animal de compagnie se gratte frénétiquement, se frotte le museau ou encore se lèche les pattes, sans arrêt? Cela pourrait être dû à un problème de peau plus important que de simples irritations. En effet, nombreux sont les chiens souffrant de conditions dermatologiques précises, et les maladies de peau chez le chien sont d’ailleurs une des raisons principales des visites chez le vétérinaire. Bien qu’elles soient plus difficiles à traiter que sur nous les humains qui n’avons pas une barrière de poils à traverser pour atteindre la zone cutanée, des traitements efficaces pour soulager nos animaux existent.

Peau sèche

Dès qu’un chien commence à se gratter anormalement, on se demandera quelle peut bien en être la cause. Dans le cas de la peau sèche, on remarquera, en plus de grattements, des squames de peaux mortes et un poil terne. Il est difficile de diagnostiquer la cause première d’un problème de peau sèche, particulièrement chez les animaux. On peut cependant se pencher sur certaines causes, qui sont assez fréquentes.

Parmi celles-ci, un régime incomplet peut déséquilibrer l’apport en nutriments. On pourra commencer par changer de nourriture pour voir si un changement opère.

Le lavage de l’animal peut également assécher sa peau à commencer par sa fréquence. Des bains trop fréquents ou trop peu fréquents, ou encore des produits non adaptés peuvent entraîner la sécheresse de la peau du chien. Là encore, on tentera de changer ses habitudes pour voir si le chien se gratte moins.

L’environnement intérieur joue également sur la sécheresse de la peau: une maison très chauffée et pas assez aérée ou encore un système de climatisation intérieur ont tendance à assécher l’air. On changera la température quelques jours pour voir si un impact se ressent, et on pensera à investir dans un humidificateur d’air si c’est la cause.

Dermatite à levures

Comme les humains, les chiens peuvent souffrir de dermatites à levures. Généralement, elles sont localisées au niveau des oreilles ou des pattes, mais aussi des aisselles et autres plis. En effet, ces infections fongiques se développent particulièrement dans des environnements humides.

Dans ce cas, il est important de noter que les infections à levure partent souvent d’un système immunitaire déficient ou par des allergies environnementales. On pourra traiter l’infection localement, avec des bains réguliers et des produits antifongiques.

Les allergies

Généralement accompagnées d’autres symptômes comme les éternuements, le museau qui coule ou les yeux qui pleurent, les allergies saisonnières viennent aussi avec des conséquences sur la peau, notamment des otites et des dermatites bactériennes. Parmi les allergies les plus communes chez les chiens, on comptera celles dues aux pollens, à la nourriture, aux puces ou aux contacts.

Pour les allergies aux puces, l’animal se gratte généralement et se mord à la base de sa queue. On peut brosser le chien au-dessus d’une feuille blanche pour voir si des puces ou des déchets de puces apparaissent.

Les allergies topiques, dues aux pollens, poussières et moisissures, sont plus difficiles à déceler et nécessitent un test allergène d’un vétérinaire. Peu importe l’allergène particulière en cause, une allergie n’est pas une maladie que l’on peut guérir, mais on peut soulager les symptômes avec des bains fréquents et avec des produits adaptés.

Finalement, comme pour l’humain, les maladies de peau peuvent s’accompagner de différents symptômes qu’on cherchera à soulager en changeant d’habitudes. Dans tous les cas, on se référera toujours à son vétérinaire, qui saura poser un diagnostic complet et qui saura également recommander un produit spécifique pour y remédier.

Les commentaires sont fermés.